You are here:  / Soutiens-gorge / Les erreurs à éviter lors du choix du soutien-gorge

Les erreurs à éviter lors du choix du soutien-gorge

Choisir son soutien-gorge est parfois un véritable parcours du combattant. Pour éviter tous les pièges liés à cet achat plaisir, voici ce qu’il faut garder en tête. Tous les espoirs ne sont pas perdus, vous allez pouvoir allier glamour et confort grâce au bon soutien-gorge.

La bonne taille de bonnet

La clé de voûte d’une session de shopping réussie n’est autre que le choix du bon bonnet. A ce titre, il faut bien lier le tour de poitrine en lui-même et la taille du bonnet. En effet, les 2 sont clairement liés, n’hésitez pas à lire notre dossier sur le sujet.

La profondeur de la poitrine, à savoir la taille du bonnet est primordiale pour un confort de tous les instants. De plus, il ne s’agit pas d’un tour de poitrine que l’on pense avoir, mais bien de celui que l’on a réellement. A ce titre, prenez les mesures le plus souvent possible, à savoir lors de chaque achat pour éviter les mauvaises surprises.

Cas classique : Un soutien-gorge trop petit

Dans la majeure partie des cas, l’erreur la plus commune est relative au fait d’acheter un soutien-gorge trop petit. Bien souvent, les femmes n’acceptent pas le fait de faire une taille de plus que celle habituelle. Certaines vont même jusqu’à abaisser le tour de taille et augmenter la profondeur du bonnet, et ce, par fierté. A ce titre, rien ne vaut la prise des mesures, tout simplement. Il faut accepter de porter un soutien-gorge à la bonne taille, aussi invraisemblable que cette remarque puisse paraitre…

Ne pas le serrer au niveau de la dernière agrafe

Egalement, une erreur commune est relative aux agrafes. En effet, bon nombre de femmes aiment porter un soutien-gorge en utilisant que les agrafes des extrémités. Or, même si au moment de l’essayage tout se passe bien, le soutien-gorge va se détendre. En moyenne, le soutien-gorge va prendre environ 6 centimètres d’élasticité, ce qui a évidemment une influence directe sur le confort et l’esthétisme de celui-ci.

L’objectif est donc d’acheter un soutien-gorge dont on utilise le tout premier niveau d’agrafe et non le dernier.

Une question de dos et de fréquence de port

Deux autres erreurs doivent être facilement évitées. D’une part, il faut bien laisser la bande arrière remonter dans le dos. Clairement, si la bande du dos est au-dessus de l’armature, alors le soutien-gorge n’est pas adapté à la bonne taille.

Soyez vigilantes.

Enfin, il est vivement déconseillé de porter le même soutien-gorge deux jours de suite. Il faut laisser à la fragile matière qui le compose le temps de « récupérer » pour toujours disposer d’une forme parfaite pour ses seins. De facto, le soutien-gorge va regagner en élasticité et votre confort sera toujours au rendez-vous.

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked ( * ).

Aiko est un magazine en ligne pour la femme, uniquement ciblé sur la lingerie féminine.