You are here:  / Soutiens-gorge / Les bons conseils pour le bon soutien-gorge

Les bons conseils pour le bon soutien-gorge

Il n’est pas toujours évident de trouver le bon soutien-gorge. En effet, dès qu’il est question de taille et de formes, les choses se compliquent âprement. De plus, selon les marques, les soutiens-gorge ne taillent pas de la même façon.

Voici quelques conseils pour ne plus se tromper au moment d’acheter son soutien-gorge.

Ni trop lâche, ni trop serré

Il n’est pas aisé de faire en sorte que son soutien-gorge taille parfaitement. De plus, n’oublions pas que les hormones jouent un rôle clé et elles peuvent entrainer un gonflement de la poitrine de façon occasionnelle (règle, enceinte, etc…). Avant tout, un soutien-gorge ne doit être ni trop lâche, ni trop serré. Sans cela, vos seins vont avoir tendance à s’abîmer et ne plus avoir de tenue. A ce titre, il faut en premier lieu, mesurez son tour de poitrine à chaque fois que l’on achète un nouveau soutien-gorge (même à quelques semaines d’intervalle).

Pour cela, il faut utiliser un mètre et le placer juste en-dessous des seins. Suite à la lecture du tour de poitrine, il faudra méticuleusement ajouter 12,5 centimètres afin d’en connaitre la taille réelle. A titre d’exemple, si la prise de mesure indique un chiffre entre 68 et 72, alors votre taille sera un 85. De même, si la mesure indique entre 78 et 82, vous devrez porter un soutien-gorge de taille 95. Il n’y a que lorsque votre tour de poitrine dépasse les 96 centimètres qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter 12,5 centimètres.

Une question de bonnet

L’autre mesure très importante n’est autre que celle relative au bonnet. Pour celle-ci, il vous faudra prendre la mesure où la poitrine est la plus opulente, à savoir sur le bout des tétons. Ensuite, vous devrez réaliser une simple soustraction entre la mesure précédente et celle-ci. Le résultat vous indiquera votre tour de poitrine.

Si la différence est de 13 centimètres, vous faites un bonnet A, si elle est de 17 centimètres, un bonnet C, de 15 centimètres, un bonnet B, de 23 centimètres un bonnet F ou encore de 19 centimètres un bonnet D.

Essayez-le obligatoirement

Trop souvent, lors de leur session de shopping, les femmes n’essaient pas leur soutien-gorge, grave erreur. En effet, il faut absolument l’essayer au risque de réaliser un achat malheureux. Une fois porté, vous devrez réaliser le test suprême, à savoir vous pencher en avant pour bien vérifier la tenue des seins.

N’oubliez pas de prendre le temps d’ajuster les bretelles pour bien équilibrer le tout. Petite astuce, soyez vigilante envers les bretelles trop fines car elles ont tendance à marquer la peau au niveau des épaules, ce qui est disgracieux.

Enfin, quitte à investir dans un soutien-gorge de qualité, autant en prendre soin. Pour cela, veillez à le laver à l’eau tiède (surtout pas chaude) et à opter pour un essorage léger. Sans quoi les mailles se déformeraient et de réduiraient. Une fois cette élasticité perdue, le soutien-gorge sera moins agréable à porter…

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked ( * ).

Aiko est un magazine en ligne pour la femme, uniquement ciblé sur la lingerie féminine.